Pour gagner en temps de chargement, il existe 2 fantastiques outils pour optimiser les images en ligne de commande.

Vous pouvez les installer soit sur votre serveur, soit sur votre machine.

Je vous laisse le soin de taper sur votre moteur de recherche préféré pour trouver la meilleure méthode d’installation sur votre machine de dev ou sur votre serveur.

Une fois installées, les méthodes d’utilisations sont assez simples. Tout se passe en ligne de commande par le terminal.

Jpegoptim pour les fichier jpg

Pour passer sur toutes les images JPG dans le répertoire media et de tous ses sous-dossiers :

  find ./media/** -name '*.jpg' -exec jpegoptim -m80 -P --all-progressive --strip-all {} \;

Dans l’ordre :

  • find ./media/** -name '*.jpg' : trouve tous les fichiers qui termine par .jpg
  • -m80 : qualité de compression 80
  • -P : préservation des permissions du fichier
  • --all-progressive : le jpg devient progressif et s’affiche donc progressivement dans le browser
  • --strip-all : supprime les métadonnées

Optipng pour les fichier png

Pareil pour les fichiers PNG avec optipng

  find ./media/** -name '*.png' -exec optipng -o5 -strip all {} \;
La commande ressemble à celle pour jpegoptim sauf pour -o5 qui règle le niveau d’optimisation de l’image

2 outils très pratiques qui peuvent être intégrés dans un script de déploiement sur le serveur ou même en tant que tache cron pour avoir toujours des images optimisées pour un chargement plus rapide.

La vitesse de chargement dans les résultats Google sur mobile.
Pourquoi j’évite de faire des sites avec WordPress ?